Jean-Michel Anctil

le 23 février 2019 à 20 h

Ce spectacle est complet. La Slague explore la possibilité d’une supplémentaire. Pour signaler votre intérêt et pour vous inscrire sur la liste d’attente, veuillez communiquer avec notre billetterie officielle.

Dans notre société où l’image et le paraître sont rois, nous ressentons tous la pression du regard des autres. Nous voulons toujours plus, toujours mieux. Être plus beau, plus en forme, plus mince, plus jeune, plus riche et plus heureux. Jean-Michel n’échappe pas à cette perpétuelle quête de la perfection. Mais est-ce que l’on devient une meilleure personne si on mange du pain bio sans gluten et sans saveur? Récolter 50 likes sur Facebook nous rend-il vraiment plus heureux? Et surtout, se pourrait-il que tout ce qu’on fait pour être parfait soit parfaitement ridicule? Une chose est sûre, si le ridicule ne tue pas, Jean-Michel est plus vivant que jamais! C’est qui le cave? Celui qui va rater ce spectacle. 

 

This show is full. La Slague is exploring the idea of doing an additional show. To show your interest and join the waiting list, please contact the official ticket office.

In a society where image and appearance rule, we all feel the pressure. We always want more and better — be prettier, thinner, younger, richer and happier. Standup comic Jean- Michel Anctil explores this quest for perfection. Are we really better people when we eat gluten-free organic bread? Do 50 likes on Facebook really make us happier? Will everything we do to be perfect just make us perfectly ridiculous? The absurdity of life has never been funnier thanks to Jean-Michel Anctil.

Abonnement de saison

La légende

Déjà à 8 ans il se voyait sur scène, promettant à sa mère que ce sera lui là haut un jour. Une vingtaine d’années plus tard, c’est exactement ce qu’il fait, avec son premier spectacle, Jean-Michel Anctil (1996).  C’est une réussite ! Il est présenté plus de 250 fois et même nominé dans la catégorie Spectacle de l’année à l’ADISQ.

Son deuxième spectacle, Rumeurs (1999) est un grand succès et devient le spectacle d’humour le plus vendu au Québec, avec 532 000 billets écoulés !

Avec son troisième spectacle, Tel quel (2009), le public est de nouveau au rendez-vous. Il remporte le Félix du DVD humour de l’année au gala de l’ADISQ.

Aujourd’hui, il revient avec son quatrième et dernier One-Man-Show, JE4N MICHEL.

JE4N MICHEL

C’est son quatrième grand tour de piste solo, et aussi son dernier ! Ayant tout juste atteint la cinquantaine, l’humoriste aborde les changements dans son spectacle et en change aussi la recette. Les personnages qui ont fait son succès sont en retrait et il choisit un format de spectacle différent. « Ce n’est pas une série de sketchs comme je faisais avant. C’est une longue histoire d’une heure quarante-cinq à travers laquelle j’ai inclus mes personnages. »

C’est aussi un spectacle plus personnel, qui « parle essentiellement de moi, avec beaucoup d’autodérision ». Il se penche aussi sur ces « moments parfaits », de bonheur qui passent trop vite pour pouvoir les apprécier pleinement.

Ce nouveau spectacle est destiné à toute la famille,  « Les jeunes de 14 ou 17 ans trippent autant que leurs parents. C’est un préjugé que je devais faire tomber parce qu’il y a ben du monde qui pense qu’un humoriste vieillissant va aborder des thèmes spécifiques et faire des jokes de mononcle, mais c’est faux. »

Ses Personnages

Les personnages de Jean-Michel Anctil sont en grande partie à l’origine de son succès, il ne pouvait donc pas s’en séparer complètement. Même si l’humoriste change de format pour son nouveau spectacle, n’ayez crainte ! Râteau et Précilla ne font pas partie de la coupe et vous allez pouvoir les retrouver une dernière fois.

Tout comme le spectacle, les personnages on connu quelques changements et on découvrira une facette un peu plus personnelle d’eux. Râteau se révélera beaucoup moins bête et plus sensible qu’il n’en à l’air. Jean-Michel explique « J’ai gardé Râteau, car j’ai un plaisir fou à le faire et je savais que je pouvais l’amener ailleurs, […] lui donner une sensibilité et une sincérité, y compris dans son propos. »

On a hâte de voir ça !

Une évolution culturelle

La Slague a été créée dans les années soixante par le Centre des jeunes de Sudbury. Avec la renaissance de La Slague au Carrefour francophone, c’est une 3e génération de diffusion de saisons de spectacle de musique qui commence.